Crédit immobilier : les taux d’intérêt remontent

Courtier Empruntis.com

C’est le bémol de la rentrée : même sils restent exceptionnellement bas, les taux des crédits immobiliers ont augmenté cet été. Fini les mois où les records à la baisse se succédaient. Les taux des prêts immobiliers sont désormais orientés à la hausse, et ce depuis le mois de juin, comme le constate le courtier en ligne Empruntis.com. En moyenne, les taux de crédit ont progressé de 0,05 point sur le mois d’août : « En 3 mois, c’est donc une hausse du coût de l’argent de 0,15 point qui a été enregistrée, » indique Maël Bernier, directrice de la communication d’Empruntis.com. Ce qui fait qu’actuellement en moyenne, les emprunteurs obtiennent des taux fixes hors assurance de 3,15 % pour un prêt immobilier sur 15 ans, 3,50 % sur 20 ans et 3,85 % sur 25 ans. Les banques continuent cependant de pratiquer des taux très attractifs pour les meilleurs profils, c’est-à-dire les emprunteurs bénéficiant de revenus élevés ou évolutifs et d’un bon apport personnel. Grâce à des décotes, ils peuvent emprunter à des taux fixes hors assurance de 2,45 % sur 15 ans, 2,60 % sur 20 ans et 3,05 % sur 25 ans.

Deux phénomènes sont venus peser sur l’évolution des taux ces derniers mois : d’une part, leur indice de référence, l’OAT 10 ans, a augmenté de plus d’un demi-point et est passée entre début juin et fin août de taux inférieurs à 2 % à environ 2,50 %. En cas de poursuite de la hausse de l’OAT, les banques ont averti qu’elles la répercuteraient sur les taux des crédits immobiliers. D’autre part, malgré un marché immobilier moins actif, les banques ont réussi à remplir leurs objectifs d’acquisition de nouveaux clients. Les établissements bancaires « n’ont donc plus à se plier en quatre pour capter à tout prix une nouvelle clientèle, souligne Maël Bernier. Néanmoins, il ne faut pas céder à la panique, les taux sont toujours très bas et nettement inférieurs à 4 %, mais il est vrai que les futurs emprunteurs ne doivent plus compter sur de nouvelles baisses des taux d’intérêt ». Notre conseil : pour ceux qui veulent renégocier leur crédit immobilier, il est urgent de consulter un courtier !

 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.